23octobre2014

Articles

Restauration scolaire

restaurationChaque midi à Epinal, en maternelle et en élémentaire, 1000 enfants en moyenne prennent leur repas dans un des 20 restaurants scolaires (dont 3 selfs) que compte la Ville. Près de 40 % des enfants déjeunent sur place ; des effectifs qui ne cessent d'augmenter.
 
Chaque année, la Ville améliore les conditions de déroulement des repas. Cet été, le restaurant de la maternelle du groupe scolaire Ambrail a été rénové (13 300 €).
A Saint Laurent, la salle La Familiale a été restructurée (60 400 €) pour pouvoir accueillir les enfants. La toiture de la cuisine centrale a été refaite l'an passé (60 000 €).
 
Dans chaque école, le service de restauration est ouvert à tous les enfants sans condition, de 11h30 ou 11h45 à 13h30 ou 14h00. Il suffit à chaque rentrée d'une inscription préalable auprès de la Maison des sports et de la jeunesse. La participation financière demandée aux familles est établie en fonction des quotients familiaux. Les tarifs actuellement en vigueur pour les familles spinaliennes s'échelonnent de 1,70 € à 5,36 € par repas selon le coefficient familial. Un repas revient à 11,83 € à la collectivité qui en prend 71% à sa charge. C'est un prestataire qui assure à la cuisine centrale l'élaboration des repas avec une vigilance sans faille à chaque étape de la fabrication.
Une diététicienne élabore les menus, privilégiant équilibre nutritionnel et éducation au goût. Un menu bio est servi aux enfants une fois par mois.
 

    EN CHIFFRES

 

Près de 2679 élèves scolarisés

 
20 restaurants scolaires  
35 agents de restauration  
1000 repas servis en moyenne par jour  
100 animateurs surveillants

  

Coût de revient d'un repas : 11,83 €  
Participation des familles :
entre 1,70 € et 5,36 €
 
 Pourcentage des enfants inscrits
à la cantine : 37%
 

 semaine gout

 

Les enfants sont sensibilisés aux goûts au cours des nombreuses animations proposées ; en fonction du calendrier (Saint-Nicolas, Noël, Epiphanie, Chandeleur, Pâques,…) ; en fonction de thématiques définies (en novembre les Antilles, en mars la montagne, en mai l'Angleterre ... ) avec à chaque fois dans chaque restaurant des affiches pédagogiques et des fiches recettes pour les enfants.

 

La pause méridienne, un moment de détente
Durant ce temps de midi, les enfants doivent manger à leur faim pour affronter une après-midi de travail. Mais le temps de restauration doit aussi leur permettre de se détendre. D'après les spécialistes des rythmes, la concentration des élèves dépend largement de la qualité de leur déjeuner, de la détente que ce moment peut leur procurer.

Ainsi, une centaine d'animateurs surveillants de la Ville encadrent et proposent des activités récréatives durant la pause, pour que les enfants reprennent les cours dans les meilleures conditions possibles.

 

  Protocole d'accueil individualisé (PAI)

Lorsqu’un enfant a un problème particulier de santé ou de maladie chronique qui nécessite un traitement médical prolongé, un Protocole d’Accueil Individualisé sera établi (P.A.I) avec le médecin scolaire ou traitant, les parents, le directeur de l’école et le responsable de la restauration scolaire, qui transmettra ensuite les informations aux responsables des autres secteurs (accueils périscolaires, accueils de loisirs).

  Lorsqu’un enfant bénéficie d’un PAI pour allergie alimentaire, la Ville d’Epinal peut, en accord avec la société Elior fournir des repas spécifiques (régime sans sel par exemple), dans le cas d’une allergie sévère (arachide, gluten,…), les parents peuvent fournir un panier repas. Celui-ci devra être préparé dans un récipient pouvant être réchauffé au four à micro-ondes, le tout apporté dans une glacière. Dans ce cas, le repas ne sera pas facturé aux parents, une participation correspondant une séance de garderie leur sera toutefois demandée.