26octobre2014

Donner toutes ses chances à chaque enfant

shutterstock 58262836En matière de jeunesse, la ville permet à chacun d'avoir les meilleures chances de grandir, s'épanouir et trouver sa place dans la société, quels que soient son origine sociale, son lieu d'habitation ou son éventuel handicap.
La Ville d'Epinal a mis au centre de ses préoccupations la réussite éducative. Elle a été et reste ville pilote dans beaucoup de projets : Aménagement du Temps de l'Enfant, Programme de Réussite Educative, enseignement spécialisé…

 


La Ville a en charge le fonctionnement et les investissements qui en découlent :
 elle assure les travaux de réfection et d'entretien (2014 : 256 000 €)
 elle gère l'ensemble du personnel (ATSEM, entretien des locaux, restauration scolaire,...)
 elle fournit les manuels scolaires et une allocation par école et par enfant pour les fournitures
elle participe financièrement aux séjours et sorties pédagogiques, aux classes nature et découverte
elle assure les inscriptions et la gestion de la restauration scolaire

 

Les atouts d'Epinal : une expérience de 25 ans en matière de rythmes scolaires

Après une large concertation entre la municipalité, les Directeurs d'école et les services de l'Education Nationale ; après plusieurs demandes de dérogations auprès du ministère, la réforme des rythmes scolaires a été appliquée à la rentrée 2014/2015. Trois formules votées en Conseil d'école, cohabiteront à titre expérimental sur toute l'année. Toutes prévoient des activités sur une après-midi complète pour en garantir la qualité ; toutes une entrée à 8h30 et une sortie possible à 16h30 pour faciliter la vie des familles. Une fonctionnera avec 24 heures de temps scolaire hebdomadaire et deux avec une organisation qui allège la semaine de classe avec 23 heures au lieu de 24 et des vacances d'été raccourcies.

Epinal pionnière
Pendant longtemps, la Ville d'Epinal a fait figure de pionnier en bousculant l'organisation de l'année scolaire des élèves de maternelle et primaire. Dès 1989, elle met en place l'Aménagement du Temps de l'Enfant. En 2014, 10 écoles fonctionnaient avec un temps scolaire le matin et des activités sportives et culturelles gratuites deux après-midis par semaine. La Ville d'Epinal a donc des partenariats solides, du personnel qualifié et des équipements adaptés pour gérer ces nouveaux rythmes scolaires.

Epinal un exemple
La proposition d'assouplissement du décret ministériel Peillon de 2013 sur les rythmes scolaires, proposée par le Ministre de l'Education Benoît Hamon s'est largement appuyée sur les demandes spinaliennes. La Ville d'Epinal avait en effet demandé des dérogations pour envisager la nécessité d'aménager la journée, la semaine mais aussi l'année avec une semaine de 23 h au lieu de 24h impliquant de raccourcir les vacances d'été. Epinal avait également demandé à ce que les activités soient regroupées sur toute une après-midi afin de pouvoir proposer des activités de qualité.

Objectifs des nouveaux rythmes
Pour la Ville d'Epinal, les objectifs de l'Aménagement du Temps de l'Enfant n'ont pas changé. Il s'agit de proposer aux enfants une approche différente de l'organisation de la journée et de la semaine ; approche qui leur permet également de découvrir leur ville en utilisant les équipements sportifs et culturels. Enfin, ces activités étant gratuites et accessibles à tous, elles contribuent à réduire les inégalités.